Lactips a développé, pendant la crise sanitaire, un lien hydrosoluble pour les blanchisseries hospitalières permettant d’isoler le linge contaminé

Communiqué de presse

Lactips a développé, pendant la crise sanitaire, un lien hydrosoluble pour les blanchisseries hospitalières permettant d’isoler le linge contaminé.

  • Une ouverture soluble 100% biosourcée et totalement biodégradable

  • Une solution déployée rapidement pour la protection des professionnels et de l’environnement

  • Une dissolution totale sans résidus collants

Saint-Jean-Bonnefonds (Loire), le 15 juillet 2020 – Lactips, l’entreprise française spécialisée dans la production d’un plastique soluble qui ne laisse aucune trace dans l’environnement, a développé une solution pour fabriquer des liens hydrosolubles dont la fonction est de sceller les sacs de linges hospitaliers, notamment ceux contaminés par la COVID-19.

Face à la nécessité de préserver l’ensemble des personnes de la chaine logistique des opérations de blanchisserie de toutes menaces de contamination par contact avec le linge potentiellement contaminé, Lactips a rapidement mis au point une nouvelle application : un lien hydrosoluble destiné à sceller et à limiter la manipulation des sacs de linge utilisé par les acteurs de la santé (hôpitaux, Ehpad…).

Dès la première semaine de confinement, face à l’afflux des malades, Lactips a été sollicitée par quatre centres hospitaliers régionaux (13, 42, 43 et 94) et un centre hospitalier universitaire à dimension internationale regroupant 39 hôpitaux en Ile-de-France, confrontés à une pénurie de liens hydrosolubles. Face à l’urgence sanitaire, la société a répondu immédiatement en expédiant des bobines sécables puis en concevant un produit spécifique adapté à ce besoin sanitaire.

Validé par l’ensemble des parties prenantes du secteur et commercialisé en Europe, ce nouveau produit, réalisé en partenariat avec un industriel français, permet de sécuriser la manipulation du linge infecté et de limiter le risque de contamination dans le circuit de traitement du linge. Mis directement dans la machine, l’ouverture soluble disparaît totalement au contact de l’eau (de 40° à 60°C en accord avec la norme appliquée), libérant le linge du sac pendant le cycle de lavage sans laisser de résidus collants.

Lactips favorise le maintien de la chaîne du « circuit propre » auprès de nombreux acteurs (centres d’hébergement, buanderies et transporteurs). Avec cette solution, Lactips accompagne une nouvelle fois les industriels en leurs donnant les moyens de répondre aux attentes des clients soucieux de privilégier les solutions naturelles et entièrement biodégradables pour protéger les hommes et l’environnement.

Lactips répond aux défis sanitaires et écologiques

Confrontés à la pénurie d’approvisionnement des liens habituellement utilisés pendant la crise sanitaire, le secteur hospitalier a dû trouver des alternatives. Grâce à Lactips, les acteurs de la santé peuvent désormais s’approvisionner en sacs hermétiques intégrant la technologie Lactips 100% biosourcée et complètement biodégradable, venant se substituer aux solutions existantes à base de produits pétrosourcés. En effet, pour répondre rapidement aux besoins Lactips a non seulement développé la solution technologique, mais également mis au point le produit fini en partenariat avec un grand acteur de la sacherie, fournissant les sacs.

« Nous avons su, dans un premier temps, réagir rapidement pour apporter une solution transitoire aux acteurs de santé en première ligne lors de l’épidémie. Face à la demande grandissante, c’est grâce à une mobilisation sans précédent de nos équipes, appuyées par l’industrie locale, que Lactips a pu développer, en un temps record, une solution efficace et validée qui continue d’être utilisée par les établissements hospitaliers », précise Pascal CHABANCE, Directeur Commercial de Lactips.

« Dans le contexte épidémique de la COVID-19, nos valeurs de protections des personnes et de l’environnement, véritables piliers de Lactips, nous ont poussés à soutenir le monde hospitalier face à l’urgence sanitaire. Je tiens à remercier l’ensemble de mes équipes qui a su les mettre en application en participant à l’effort collectif national », déclare Marie-Hélène GRAMATIKOFF, CEO et co-fondatrice de Lactips.

***

A propos de Lactips

Parce que le plastique perdure des centaines d’années dans nos océans, ce qui pose un problème majeur de pollution, Lactips fabrique le premier plastique sans impact sur l’environnement, grâce à une technologie de rupture permettant de le produire à partir d’une matière première naturelle. Répondant aux enjeux de développement durable dans le secteur du packaging et adaptés aux besoins des industriels, les granulés LACTIPS sont utilisés pour la fabrication d’emballages 100% naturel des produits détergents. Ce nouveau matériau est également adapté aux produits alimentaires. Créée en 2014 par Marie-Hélène GRAMATIKOFF, plasturgiste et spécialiste en stratégie d’entreprise, et Frédéric Prochazka, PhD, enseignant-chercheur à l’Université de Saint-Etienne, LACTIPS rassemble aujourd’hui 45 collaborateurs et travaille au déploiement d’un nouveau site de production de 2 500 m² pour porter sa capacité à 3 000 tonnes par an et au-delà.

Contacts Presses :
LACTIPS
Charlène BÉAL-FERNANDES
beal-fernandes@lactips.com
Tél : +33 481 130490
Ou
CALYPTUS
Marie CALLEUX / Grégory BOSSON
Tél : +33 1 53 65 68 68
Email: lactips@calyptus.net

Voir l’article

Lactips, producteur du premier bioplastique soluble, lève 13 millions d’euros

Communiqué de presse

Lactips, producteur du premier bioplastique soluble, lève 13 millions d’euros.
Lactips reçoit le soutien des fonds « Société de Projet Industriel » (SPI) géré par Bpifrance, et « Diamond Edge Ventures » (DEV), le fonds d’investissement stratégique de Mitsubishi Chemical Holdings Corporation, pour accélérer son développement.

Saint-Jean-Bonnefonds (Loire), le 26 mai 2020 – Lactips, entreprise française spécialisée dans la production d’un bio-plastique soluble ne laissant aucune trace dans l’environnement, a clôturé une augmentation de capital de 13 millions d’euros. L’entrée au capital du fonds SPI (lead de cette opération), géré par Bpifrance pour le compte de l’Etat dans le cadre du Programme d’Investissement d’Avenir, et de « Diamond Edge Ventures » (DEV), le fonds d’investissement dans l’innovation de Mitsubishi Chemical Holdings Corporation (MCHC), permettra l’accélération des développements produits et la montée en puissance de l’outil industriel. Lactips dispose ainsi des moyens financiers adaptés au développement de son projet d’entreprise innovante et responsable, porteuse d’une solution biosourcée, biodégradable et hydrosoluble, apportant une réponse aux nombreux plastiques industriels.

Lactips conçoit, développe et commercialise des plastiques innovants et naturels, sans impact sur l’environnement, à base d’une matière première naturelle. Avec cette levée de fonds structurante, Lactips va accélérer l’industrialisation de ses granulés et films plastiques pour proposer une offre de plus en plus large d’emballage bio-sourcés entièrement biodégradables et recyclables. Tout en poursuivant sa percée dans les emballages solubles, apportant ainsi une réponse au problème des micros-résidus amenés à finir dans les océans, Lactips va partir à la conquête de certains emballages dans les domaines de l’alimentation et de la construction ou encore les emballages à usage unique.

Le projet industriel de Lactips a trouvé le soutien du fonds SPI de Bpifrance, qui souhaite, avec cette opération donner, une impulsion à cette industrie essentielle pour la transition écologique, et participer à la création d’une filière d’avenir en France dans ce domaine.

Lactips reçoit également le soutien de MCHC qui s’engage à développer et offrir des solutions pour un avenir durable. Dans un pays, le Japon, qui a pour objectif d’accélérer le lancement des polymères biodégradables en milieu marin, cette participation a pour vocation d’être tant financière qu’industrielle et commerciale.

« Cette levée de fonds de 13 millions d’euros est à la fois très structurante et stratégique grâce à l’arrivée de ces deux nouveaux actionnaires. Plus que jamais nos industries ont besoin de nouvelles solutions pour répondre aux enjeux économiques de demain dans le but de réduire l’impact environnemental des plastiques. Nous avons su démontrer, depuis notre création, que notre matériau innovant peut entrer dans de multiples applications. Cette mobilisation autour de notre projet, porté par une vision d’une économie plus respectueuse de l’environnement et de la santé humaine, va nous permettre de passer rapidement à une phase industrielle tout en continuant de développer le plastique le plus vert de la planète », déclare Marie-Hélène GRAMATIKOFF, CEO et co-fondatrice de Lactips.

Jean-Philippe RICHARD, Directeur d’investissements du fonds SPI chez Bpifrance, ajoute : « Nous sommes fiers d’accompagner Marie-Hélène GRAMATIKOFF et ses équipes dans l’accélération du développement des produits de Lactips et d’avoir mené à bien cette levée de fonds dans le contexte actuel de pandémie mondiale. Notre engagement est emblématique de ce qui constitue l’ADN de Bpifrance, au service de l’emploi par la structuration d’une filière industrielle innovante dans le secteur de la Transition Energétique et Environnementale ».

« La coopération avec Lactips souligne notre orientation vers une économie circulaire et notre engagement sur le marché européen. Il complète parfaitement notre portefeuille croissant de matériaux durables. Soutenir le développement de produits respectueux de l’environnement comme ceux de Lactips va de pair avec notre vision de “KAITEKI”, qui signifie le bien-être durable des personnes, de la société et de notre planète », explique Ansgar POHL, Président et CEO Regional Headquarters Mitsubishi Chemical Europe.« Avec son polymère naturel, biodégradable et comestible, Lactips change la donne et promet d’aider à réduire la pollution plastique dans les décharges et les océans. Lactips offre à Mitsubishi Chemical Holdings Corporation une plate-forme unique pour relever les défis créés par la contamination des plastiques et nous attendons avec impatience de multiples collaborations pour résoudre ces problèmes au Japon et au-delà. » précise Patrick SUEL, President de Diamond Edge Ventures.

Une augmentation de capital structurante pour accompagner et soutenir le développement d’une filière industrielle plus propre

Cette levée de fonds essentiellement souscrite par le fonds SPI et suivie par DEV, va permettre à Lactips :
–  de soutenir sa R&D pour développer de nouvelles applications à partir de ses granulés thermoplastiques fabriqués en France ;
–  d’accélérer sa phase d’industrialisation pour répondre aux demandes futures avec une nouvelle usine dans la vallée du Gier qui verra le jour en 2021 avec une montée en puissance progressive des nouvelles ligne de production ;
–  d’accéder à des nouveaux marchés de masse (alimentaire, construction, plastiques à usage unique, pelliculage…) en France et l’international.
La création de nouveaux postes (R&D, opérations commerciales, industrialisation et production, supports) viendra accompagner l’ouverture de la nouvelle usine de production sur un site de 2 500 m2, permettant la revitalisation d’un ancien outil industriel régional.

Un actionnariat prestigieux et renforçant les capacités de développement

Avec 20 millions d’euros levés depuis sa création, Lactips rassemble désormais autour des co-fondateurs un ensemble d’actionnaires de premier plan avec des investisseurs institutionnels (Bpifrance, Demeter, BNP Paribas Développement, Crédit Agricole Loire Haute-Loire) et des industriels experts, amenés à soutenir son développement commercial (BASF Venture Capital GbmH, Mitsubishi Chemical Holdings au travers son fonds DEV).
La levée de fonds a été menée par CleanTech Capital Advisors et le cabinet d’avocats Lamy Lexel.

***

A propos de Lactips
Parce que le plastique perdure des centaines d’années dans nos océans, ce qui pose un problème majeur de pollution, Lactips fabrique le premier plastique sans impact sur l’environnement, grâce à une technologie de rupture permettant de le produire à partir d’une matière première naturelle. Répondant aux enjeux de développement durable dans le secteur du packaging et adaptés aux besoins des industriels, les granulés LACTIPS sont utilisés pour la fabrication d’emballages 100% naturel des produits détergents. Ce nouveau matériau, comestible, est également adapté aux produits alimentaires.
Créée en 2014 par Marie-Hélène GRAMATIKOFF, plasturgiste et spécialiste en stratégie d’entreprise, et Frédéric Prochazka, PhD, enseignant-chercheur à l’Université de Saint-Etienne, LACTIPS rassemble aujourd’hui 45 collaborateurs et travaille au déploiement d’un nouveau site de production de 2 500 m² pour porter sa capacité à 3 000 tonnes par an et au-delà..

A propos de Bpifrance et du fonds SPI
Bpifrance finance les entreprises – à chaque étape de leur développement – en crédit, en garantie et en fonds propres. Bpifrance les accompagne dans leurs projets d’innovation et à l’international. Bpifrance assure aussi leur activité export à travers une large gamme de produits. Conseil, université, mise en réseau et programme d’accélération à destination des startups, des PME et des ETI font également partie de l’offre proposée aux entrepreneurs. Grâce à Bpifrance et ses 50 implantations régionales, les entrepreneurs bénéficient d’un interlocuteur proche, unique et efficace pour les accompagner à faire face à leurs défis.
Les fonds SPI, gérés par Bpifrance pour le compte de l’État dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir, et de la BEI, ont vocation à permettre aux projets industriels les plus porteurs de perspectives d’activité et d’emplois pour les filières industrielles de trouver un appui à leur développement. Bpifrance intervient, au travers des fonds SPI, en investisseur avisé en fonds propres dans des sociétés de projets portant des projets d’industrialisation choisis en fonction de leur potentiel de croissance, du positionnement actuel de l’industrie et de leur contribution à la transition écologique et énergétique. Les fonds SPI constitue ainsi l’un des leviers financiers de la Nouvelle France Industrielle. Plus d’information sur : www.bpifrance.fr – https://presse.bpifrance.fr/ Suivez-nous sur Twitter : @Bpifrance – @BpifrancePresse

A propos du Programme d’investissement d’avenir (PIA)
Doté de 57 milliards d’euros, le Programme d’investissements d’avenir (PIA), piloté par le Secrétariat général pour l’investissement (SGPI), a été mis en place par l’État pour financer des investissements innovants et prometteurs sur le territoire, afin de permettre à la France d’augmenter son potentiel de croissance et d’emplois. Depuis le lancement du PIA, l’Etat a ainsi co-financé plus de 6 000 projets pour préparer l’avenir. Une partie de ce programme d’investissements d’avenir, dotée de 10 milliards d’euros, s’inscrit dans le Grand Plan d’Investissement (GPI) de 57 milliards d’euros nouvellement engagé par le Gouvernement en 2017 et mené tout au long du quinquennat, afin d’accompagner les réformes structurelles et répondre à quatre défis majeurs de la France : la neutralité carbone, l’accès à l’emploi, la compétitivité par l’innovation et l’État numérique. Plus d’information sur le site du SGPI – Suivez-nous sur Twitter : @SGPI_avenir // Contact presse : Lucas Tourny – Tél : 06 30 84 32 73 – lucas.tourny@pm.gouv.fr

A propos de Mitsubishi Chemical Holdings Corporation
Mitsubishi Chemical Holdings exerce ses activités corporate et opère dans le monde entier dans les domaines des Produits de Performance, des Matériaux Industriels et de la Santé sur la base des trois critères de prise de décision «durabilité», «santé» et «confort». L’entreprise créera une valeur d’entreprise durable et sera une entreprise de confiance pour ses parties prenantes en contribuant au développement durable des personnes, de la société et de la Terre. https://www.mitsubishichem-hd.co.jp/english

A propos de Diamond Edge Ventures
Diamond Edge Ventures, Inc («DEV»), une filiale à 100% de Mitsubishi Chemical Holdings Corporation («MCHC»), a été créée en juillet 2018 en tant que branche dédiée au capital investissement du Groupe. La mission de DEV est de favoriser l’innovation au sein du groupe MCHC au moyen d’investissements et de partenariats stratégiques dans des start-ups a fort potentiel. DEV est dirigé par des capital-risqueurs et des entrepreneurs expérimentés de la Silicon Valley, et maintient des connections profondes avec les unités d’affaires du groupe MCHC au Japon ainsi qu’ailleurs dans le monde. DEV construit un écosystème solide fondé sur la compétence, la confiance et la valeur ajoutée. Pour plus d’information, contacter info@diamondedge.vc.

Contacts Presses :
LACTIPS
Charlène BÉAL-FERNANDES
beal-fernandes@lactips.com
Tél : +33 481 130490
Ou
CALYPTUS
Marie CALLEUX / Grégory BOSSON
Tél : +33 1 53 65 68 68
Email: lactips@calyptus.net

BPIFRANCE
Nathalie Police
Tél : +33 (1) 41 79 95 26
nathalie.police@bpifrance.fr

Sarah Madani
Tél : +33 (1) 42 47 96 89
sarah.madani@bpifrance.fr

MITSUBISHI CHEMICAL in Europe
media@mitsubishi-chemical.eu

Voir l’article

Lactips entame un partenariat de distribution avec le groupe IMCD

Communiqué de presse

Lactips entame un partenariat de distribution avec le groupe IMCD en Scandinavie et en France afin de commercialiser ses granulés de thermoplastiques bio-sourcés et biodégradables pour des applications techniques et alimentaires.

Saint-Jean-Bonnefonds, France 5 juillet 2019 – Lactips, le créateur du premier substitut au plastique entièrement biodégradable – et IMCD Group, leader mondial de la distribution de produits de spécialité et d’ingrédients alimentaires – ont entamé un partenariat de distribution pour commercialiser le produit innovant de Lactips, des granulés bio-sourcés, permettant d’obtenir un substitut au plastique soluble dans l’eau et complètement biodégradable. Les premières régions à commercialiser cette solution sont les régions scandinaves et françaises.

Pascal CHABANCE, Responsable du Développement Commercial et des Ventes de Lactips, explique : « Nous recherchions un distributeur de premier plan avec une empreinte forte en Europe, une solide expertise dans le domaine technico-commercial et une approche durable : IMCD répond à tous ces critères. Nous commençons avec deux pays pilotes avec une extension potentielle au reste de l’Europe. »

Patrick VAN VUGT, Directeur EMEA de la division matériaux avancé de IMCD, ajoute : « Les granulés thermoplastiques de Lactips à base de protéine de lait représentent une innovation de premier plan. Nous sommes heureux d’avoir été choisis comme partenaire de confiance pour développer et élargir leur offre pour diverses applications. Grâce à notre équipe technico-commerciale qualifiée et à notre connaissance approfondie du marché, nous sommes convaincus que nous pouvons développer ensemble cette activité durable. »

 

***

A propos de Lactips LACTIPS
a développé un substitut au plastique : un matériau bio-sourcé, entièrement biodégradable et soluble dans l’eau. LACTIPS conçoit, développe et commercialise auprès des industriels de la plasturgie un matériau sans plastique à base de protéines de lait, répondant aux enjeux de développement durable dansle secteur du packaging. Adaptés aux besoins des industriels, les granulés LACTIPS sont utilisés pour la fabrication d’emballages 100% naturel des produits détergents. Ce nouveau matériau, comestible, est également adapté aux produits alimentaires. Créée en 2014 par Marie-Hélène GRAMATIKOFF, plasturgiste et spécialiste en stratégie d’entreprise, et Frédéric Prochazka, PhD, chercheur à l’Université de Saint-Etienne, LACTIPS rassemble aujourd’hui 40 collaborateurs et travaille au déploiement d’un nouveau site de production de 2 500 m² pour porter sa capacité à 3 000 tonnes par an et au-delà.

À propos d’IMCD
IMCD est un leader sur le marché de la vente, du marketing et de la distribution de produits chimiques de spécialité et d’ingrédients alimentaires. Ses équipes d’experts fournissent des solutions ciblées par marché, tant aux fournisseurs qu’aux clients, en EMEA, Asie-Pacifique et Amériques, en offrant des gammes complètes de produits ainsi que des formulations innovantes répondant aux tendances du marché.

Coté en bourse à Euronext, Amsterdam (IMCD), IMCD a réalisé un chiffre d’affaires de 2 379 millions d’euros en 2018 avec près de 2,800 salariés dans plus de 45 pays sur 6 continents. Les équipes d’IMCD, composées d’experts techniques et commerciaux spécialisés, travaillent en étroite collaboration pour offrir les meilleures solutions possibles et apporter de la valeur ajoutée par leur expertise à environ 43 000 clients ainsi qu’à un large éventail de fournisseurs d’envergure internationale.

Pour de plus amples informations sur IMCD, veuillez consulter www.imcdgroup.com

Contacts Presses :
LACTIPS
Charlène BÉAL-FERNANDES
beal-fernandes@lactips.com
Julie CLER
cler@lactips.com
Tél : +33 481 130490
Ou
CALYPTUS
Marie CALLEUX / Grégory BOSSON
Tél : +33 1 53 65 68 68
Email: lactips@calyptus.net

IMCD Group
Marnie Kontovraki
Tél : +31 6 28041510
communications@imcdgroup.com

IMCD Advanced Materials
Wenwen XIN
Wenwen.xin@imcd.nl

IMCD France
Anne-Priscille DELOUPE
anne-priscille.deloupe@imcd.fr
Ou
Sophie MAISONNEUVE
sophie.maisonneuve@imcd.fr

IMCD Nordics
Claes TORKELSSON
Claes.torkelsson@imcd.se

Voir l’article

BASF signe un contrat d’exclusivité avec Lactips

Communiqué commun

BASF signe un contrat d’exclusivité avec Lactips pour la commercialisation d’une solution biosourcée et biodégradable destinée à des applications de nettoyage et d’entretien pour des usages domestiques, industriels et professionnels.

Ludwigshafen, Allemagne – 13 mai, 2019 – BASF et Lactips ont annoncé aujourd’hui avoir signé un contrat exclusif pour la commercialisation du matériau biosourcé, entièrement biodégradable et soluble de Lactips, produit à partir de composants naturels. Ce partenariat à long terme s’inscrit dans la stratégie de BASF qui vise à promouvoir des solutions durables pour stimuler la croissance du groupe.

BASF et Lactips réuniront leurs expertises mettre cette technologie innovante à profit sur les marchés de l’entretien de la maison, des industries et des bureaux. Lactips s’intéressera particulièrement au développement de sa technologie de fabrication de la matière du film à partir de caséine technique issue des surplus de production de protéines de lait, tandis que BASF apportera son savoir-faire en matière de chaîne logistique et réseau de distribution pour commercialiser le produit. La solution de Lactips vise à remplacer les films d’alcool polyvinylique (PVA) pour les usages domestiques, industriels et professionnels, comme par exemple les films entourant les pastilles de lave-vaisselle.

« La durabilité tient une place majeure dans toutes les activités de BASF », a déclaré Robert Parker, directeur Nouvelles Activités pour la division Care Chemicals de BASF. « La solution de films pour tablettes de lave-vaisselle de Lactips vient compléter notre portefeuille de produits durables. Il nous permet d’offrir à nos clients une large gamme de produits biodégradables pour l’entretien de la maison. »

« Lactips est fier de voir sa technologie commercialisée par un partenaire mondial de premier plan doté d’un réseau solide », a déclaré Marie-Hélène Gramatikoff, CEO de Lactips. « Nous allons bénéficier de l’expérience de BASF et de ses de ses développements récents sur le marché de l’entretien de la maison. »

A propos de BASF

BASF représente la chimie pour un avenir durable. Nous combinons succès économique, protection de l’environnement et responsabilité sociale. Environ 122 000 employés travaillent au sein du groupe BASF pour bâtir le succès de nos clients dans presque tous les secteurs et tous les pays du monde. Notre gamme de produits se répartit sur six segments : Chemicals, Materials, Industrial Solutions, Surface Technologies, Nutrition & Care et Agricultural Solutions. En 2018, BASF a enregistré un chiffre d’affaires mondial d’environ 63 milliards d’euros. BASF est cotée à la Bourse de Francfort (BAS), de Londres (BFA) et de Zurich (BAS). Vous trouverez de plus amples informations sur www.basf.com.

A propos de Lactips

Lactips propose le premier plastique sans plastique, hydrosoluble et entièrement biodégradable. Créée en 2014 par Marie-Hélène GRAMATIKOFF, plasturgiste et spécialiste en stratégie d’entreprise, et Frédéric PROCHAZKA, Ph. D., chercheur à l’Université de Saint-Etienne, LACTIPS conçoit, développe et commercialise un matériau innovant hydrosoluble et biodégradable à base de protéine de lait. Cette matière plastique sans plastique est industrialisée sur toute la filière de la plasturgie. Le matériau Lactips est actuellement distribué sur le marché des emballages unidoses biosourcé pour des produits de détergence. Également adapté au contact alimentaire et comestible, ce nouveau matériau s’inscrit dans un développement durable de la filière agroalimentaire. LACTIPS projette d’installer prochainement sur son territoire une usine de 2 500 m² pour déployer son outil industriel et accroître ainsi ses capacités de production à plus de 3 000 tonnes par an.

Contacts Presse :

BASF

Alexandra Spiegel-Kutschenreuter
Phone: +49 621 60 93253
Email: Alexandra.spiegel-kutschenreuter@basf.com

Lactips
Charlene Beal-Fernandes / Julie Cler
Phone: +33 481 130490
Email: BEAL-FERNANDES@lactips.com / cler@lactips.com
Or CALYPTUS : Gregory Bosson / Marie Calleux
Phone: +33 1 53 65 68 68
Email: lactips@calyptus.net

Voir l’article

La nouvelle solution sans plastique et hydrosoluble conçue par Lactips choisie par ULRICH-Natürlich pour ses tablettes de lave-vaisselle

Communiqué de presse

Lactips met sur le marché son offre d’emballage unidose pour le secteur des détergents.

Lactips a signé une première série de commandes prometteuses avec ULRICH-Natürlich, le spécialiste allemand des produits de nettoyage et d’entretien écologiques haut de gamme, pour fournir le film d’emballage unidose pour tablette de lave-vaisselle. Lactips concrétise ainsi l’industrialisation de son matériau plastqiue sur la filière de la plasturgie.

Saint-Jean-Bonnefonds • le 26 novembre 2018 – Lactips, créateur du plastique sans plastique, hydrosoluble et sans trace pour l’environnement, a signé une première série de commandes avec ULRICH-Natürlich. Le fabricant allemand de produits écologiques pour le nettoyage et l’entretien a décidé d’utiliser cette nouvelle technologie brevetée pour ses tablettes mave-vaisselle à emballage soluble dans l’eau.

Les produits ULRICH-Natürlich, conçus à partir de matières premières renouvelables, ne contiennent pas de phosphates, de tensioactifs à base de pétrole, de blanchissants optiques, de colorants, de parfums, d’acides agressifs, de conservateurs, de chlore ou d’ammoniac et sont entièrement biodégradables. Grâce à Lactips, le PVA, le film plastique pétro-sourcé enveloppant les tablettes jusqu’alors, a été remplacé par un plastique sans plastique, biosourcé et complètement biodégradable, éliminant ainsi totalement l’empreinte environnementale de cette gamme de produits.

100% biosourcé car fabriqué à partir de la caséine du lait, le plastique sans plastique Lactips répond totalement aux plus hauts critères écologiques. Entièrement soluble dans l’eau, l’emballage Lactips n’est pas seulement bon pour l’environnement mais aussi pour les lave-vaisselles : il ne laisse aucun résidu collant après le lavage et n’adhère pas au bac à produit. C’est sur la base de ces propriétés et de ces valeurs communes, qu’ULRICH-Natürlich a choisi Lactips pour l’accompagner dans sa transition en vue de proposer toujours des produits plus performants et respectueux de l’environnement.

Ces commandes qui interviennent rapidement après l’ouverture du premier centre de production Lactips cet été, valident la pertinence de la solution de Lactips à destination des fabricants de détergents soucieux de l’environnement. La première série est déjà distribuée, dans les magasins de vrac ou dans des boites pour des magasins bio en Allemagne, Pologne, Autriche, Suisse, République Tchèque, Danemark et plusieurs autres pays européens.

« Avec cette première commande passée par un industriel soucieux de proposer des solutions écologiques impactantes, c’est l’ensemble du travail des équipes de Lactips qui est récompensé. Nous sommes heureux de fournir nos produits à ULR/CH-Natürlich, une société partageant les mêmes engagements et valeurs qui nous ont poussés à développer notre solution sans plastique et hydrosoluble, sans impact sur l’environnement», explique Marie-Hélène GRAMATIKOFF CEO de Lactips.

Klaus Rëhrle, Responsable R&D d’ULRICH Natürlich, partage son expérience:« Le choix de Lactips
est le début d’une grande aventure. Il apporte à ULRICH Natürlich et à ses clients un film plastique sans plastique, qui ne pollue pas l’eau et permet aux utilisateurs de manipuler des tablettes conditionnées unitairement dans un film d’origine naturelle, sans entrer en contact avec le détergent. »

À propos de LACTIPS (www.lactips.com)
Lactips propose le premier plastique sans plastique, hydrosoluble et entièrement biodégradable. Créée en 2014 par Marie-Hélène GRAMATIKOFF, plasturgiste et spécialiste en stratégie d’entreprise, et Frédéric PROCHAZKA, Ph. D., chercheur à l’Université de Saint-Etienne, LACTIPS conçoit, développe et commercialise une matière plastique sans plastique hydrosoluble et biodégradable inédite à base de protéine de lait. Complètement industrialisable sur toute la filière de la plasturgie, le granulé LACTIPS rentre actuellement sur le marché des emballages unidoses 100% biosourcé pour des produits de détergence. Également comestible, ce nouveau matériau s’inscrit dans un développement soutenable de la filière agroalimentaire. LACTIPS projette d’installer prochainement sur son territoire une usine de 2 500 m2 pour déployer son outil industriel 100% made in France et accroître ainsi ses capacités de production.

Contacts
Charlène BÉAL-FERNANDES
LACTIPS
Chargée de communication
Tél : +33 481 140490

Grégory BOSSON / Marie CALLEUX
CALYPTUS
Chargés de communication
Tél : +33 1 53 65 37 90

Télécharger le communiqué de presse

Lactips lève 3,7 millions d’euros

Communiqué de presse

Lactips lève 3,7 millions d’euros.

Saint-Jean-Bonnefonds, le 17 juillet 2018 – LACTIPS vient de clôturer une augmentation de capital de 3,7 millions d’euros. La start-up industrielle, spécialisée dans la conception et la fabrication d’un matériau plastique hydrosoluble et biodégradable à base de protéines de lait, se dote des moyens nécessaires pour accélérer son développement. Cette levée de fonds a été souscrite par Demeter à travers les fonds D3 A et Emertec 5, déjà présent au capital depuis 2015, ainsi que BASF Venture Capital, l’un des leaders industriels mondiaux du secteur de la chimie ainsi que BNP Paribas Développement et Crédit Agricole Loire Haute-Loire Capital Innovation. Cette transaction vient couronner quatre années de développement intense et va permettre d’engager des moyens pour l’industrialisation, la commercialisation et la continuité du développement produit avec des perspectives de forte croissance.

« Cette augmentation de capital traduit la confiance de nos investisseurs dans nos produits et notre modèle économique. BASF Venture Capital et Oemeter, en tant que partenaires internationaux, BNP Paribas Développement comme investisseur national et Crédit Agricole Loire Haute Loire Capital Innovation, comme investisseur régional contribuent avec leur savoir et compétences complémentaires à propulser les activités industrielles de Lactips.» Marie-Hélène GRAMATIKOFF, PDG

« Nous avons le plaisir de contribuer au tour de table financier de Lactips, notre premier investissement de Venture Capital en France», dit Markus SOLIBIEDA, le Directeur Général, BASF Venture Capital. « Le développement durable est l’un des piliers majeurs de la stratégie de BASF que nous intégrons de plus en plus dans tous nos processus commerciaux. Avec notre investissement dans Lactips, nous avons l’intention de soutenir le lancement sur le marché de leurs produits novateurs et nous attendons avec impatience d’accompagner l’équipe de direction de Lactips. »

Riadh SHAIEK, partenaire de Demeter: «Lactips a atteint dans un temps très court des milestones très intéressants dans le développement du produit. Le travail accompli par la société nous a logiquement amené à renouveler notre confiance à l’équipe pour continuer le développement de la société sur plusieurs marchés clés. »

« Nous sommes heureux d’accompagner Lactips dans cette nouvelle phase de son développement. Nous suivons le projet depuis de nombreux mois au travers de différentes
initiatives de BNP Paribas en accompagnement de l’innovation. Ce nouveau tour permet à Lactips de déployer son offre à grande échelle pour distribuer une nouvelle génération de plastiques bio-sourcés et économiquement crédible. » BNP Paribas Développement

Cédric ROLLAND, partenaire de Crédit Agricole Loire Haute-Loire Capital Innovation:« Crédit Agricole Loire Haute-Loire Capital Innovation a participé à la levée de fonds de la société LACTIPS. Une start-up qui a fait le choix de s’implanter sur le territoire stéphanois. Une entreprise qui développe une production innovante issue de la recherche universitaire de tout premier ordre. Une énergie, une ambition et une promesse pour les enjeux de développement durable. Crédit Agricole Loire Haute-Loire Capital Innovation est fier et honoré d’accompagner Lactips. »

À propos de Lactips (www.lactips.com)
Créée en 2014 par Marie-Hélène GRAMTIKOFF, plasturgiste et spécialiste en stratégie d’entreprise, ainsi que Frédéric PROCHAZKA, Ph. D., chercheur à l’Université de Saint-Etienne, LACTIPS compte plus de trente personnes qui conçoivent, développent et commercialisent une matière plastique hydrosoluble et biodégradable inédite à base de protéines de lait. Complètement industrialisable sur toute la filière de la plasturgie, le granulé LACTIPS rentre actuellement sur le marché des emballages biodégradables pour des produits de détergence. Aussi comestible, ce nouveau matériau s’inscrit dans un développement de la filière agroalimentaire. LACTIPS prospecte aussi sur son territoire une usine de 2 500 m2 pour déployer son outil industriel 700% made in France et installer ses équipes et son laboratoire.

À propos de BASF Venture Capital (www.basf-vc.com)
BASF Venture Capital GmbH (BVC) a été fondée en 2001 et détient des bureaux en Europe, aux États­Unis, en Chine et en Israël. Le but de BVC est de générer de nouveaux potentiels de croissance pour BASF en investissant dans de nouvelles entreprises et fonds. BVC concentre ses investissements sur les produits chimiques et les nouveaux matériaux, logiciels et services ainsi que sur les business models innovants et digitaux sur les domaines plus larges de la chimie.

À propos de Demeter (www.demeter-im.com)
DEMETER est un acteur majeur européen du capital investissement pour la transition énergétique et écologique. Ses fonds investissent de 500 k€ à 30 M€ pour accompagner les entreprises du secteur à tous les stades de leur développement: startups innovantes, PME, ETI en forte croissance et projets d’infrastructure. L’équipe de Demeter compte 33 personnes basées à Paris, Grenoble, Metz, Madrid, gère 1 000 M€ et a réalisé 120 investissements depuis 12 ans.

A propos de DEMERTEC 5
Le fonds EMERTEC 5, investisseur dans la société Lactips, est dédié au financement en amorçage de sociétés technologiques innovantes. Ce fonds, doté d’un peu plus de 50 M€, a été levé avec le soutien du Fonds National d’Amorçage (FNA) géré par Bpifrance Investissement dans le cadre du Programme d’investissement d’Avenir et du Fonds Européen d’investissement (FEI) au travers du Programme­cadre de l’Union Européenne pour la Compétitivité et l’innovation (CIP).

A propos de D3 A
Le fonds Demeter 3 Amorçage investisseur dans Lactips, est soutenu par l’Union Européenne à travers le« programme-cadre pour la compétitivité et l’innovation» CIP et par le Fonds National d’Amorçage géré par Bpifrance Investissement dans le cadre du Programme d’investissement d’Avenir.

À propos de BNP Paribas Développement (www.bnpparibasdeveloppement.com)
BNP Paribas Développement, filiale du groupe BNP Paribas créée en 1988, investit directement ses fonds propres pour soutenir le développement des PME et ETI performantes et assurer leur pérennité en facilitant leur transmission, en qualité d’actionnaire minoritaire.
Au-delà des moyens financiers mis à disposition de l’entreprise pour lui assurer des ressources stables, la vocation de BNP Paribas Développement est d’accompagner l’équipe dirigeante dans la réalisation de son projet stratégique à moyen terme. Notre positionnement minoritaire assure à nos associés une gouvernance adaptée sans immixtion dans la gestion courante, tout en bénéficiant de la force d’un groupe reconnu et de l’expérience d’un partenaire disposant d’un portefeuille de plus de 300 participations. L’investissement sur nos fonds propres garantit à nos partenaires la possibilité d’un accompagnement dans la durée, adapté au projet et permettant la réalisation d’opérations intermédiaires: réorganisation du capital, croissance externe, etc. BNP Pari bas Développement a créé en 2076 le WAI Venture Fund une structure dédiée au capital innovation qui investit en amorçage et dans les tours de table ultérieurs pour accompagner la croissance de start-up à fort potentiel.

À propos de Crédit Agricole Loire Haute-Loire Capital Innovation (www.ca-loirehauteloire.fr)
Crédit Agricole Loire Haute-Loire Capital Innovation est une banque régionale coopérative et mutualiste. Crédit Agricole Loire Haute-Loire Capital Innovation est un acteur majeur de l’innovation sur son territoire, comme le montrent les initiatives récentes : création d’une Fondation Crédit Agricole Loire Haute-Loire Capital Innovation pour l’innovation, d’un fonds d’amorçage Capital innovation, d’un village by CA (pour accueillir les start-up) et la mise en place de conventions de mécénat et de partenariat en faveur de l’accompagnement du savoir, de la connaissance et de la transmission.

Contacts Presse
Charlène BÉAL-FERNANDES
LACTIPS SA
beal-fernandes@lactips.com
+33 481 130490
Metrotech Green Park n°6 –
42650 Saint Jean Bonnefonds

CALYPTUS
Relation presse
lactips@calyptus.net
+33 1 53 65 68 68

Télécharger le communiqué de presse

Lactips est lauréat du programme européen H2020

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

LACTIPS accélère son développement avec le soutien de l’Europe, BPIFrance et Saint-Etienne Métropole

Lactips est lauréat d’une subvention européenne H2020 Instrument PME phase 2 de 1,5M€
Lactips s’associe à l’Université Jean Monnet pour un nouveau programme de recherche innovant et reçoit le soutien financier de Saint Etienne Métropole et Bpifrance pour 80 K€
Lactips recrute et agrandi ses installations à Metrotech – Green Park de Saint Etienne Métropole

Résumé LACTIPS

Saint Etienne, le 21 Août 2017 – Lactips, nouvellement labellisée « Entreprise Innovante des Pôles » avec Axelera (le Pôle de compétitivité Chimie et Environnement) poursuit sa croissance et se donne les moyens de ses ambitions ! Nous sommes heureux d’annoncer que notre projet d’entreprise « ECOLACTIFILM » est lauréat de l’appel à projets européen H2020 INSTRUMENT PME PHASE 2 du 18/01/2017 assorti d’un accompagnement et d’une subvention de 1,5 M€. Nous avons donc remporté un concours international ultra-sélectif pour lequel nous avons été préparés par le programme Incub’Europe³ porté par Auvergne-Rhône-Alpes Entreprises et accompagnés par la société de conseil en innovation BENKEI. C’est l’EASME, l’agence exécutive de la Commission Européenne pour les PME qui nous a informés de notre succès : « Congratulations and welcome to the SME Champions League ! ». C’est une étape majeure pour Lactips car cet accompagnement nous permet d’ouvrir nos nouveaux marchés (non-alimentaires) en partant de la R&D jusqu’à la commercialisation. Une fois passées les étapes administratives, le programme a commencé le 1er juillet 2017 pour durer 24 mois. Dans ce contexte favorable, avec de fortes retombées économiques locales, Lactips poursuit ses recrutements pour passer son effectif actuel d’une vingtaine de personnes à plus d’une trentaine dans les prochains mois. Les perspectives commerciales sont internationales et nous propulsent à un potentiel de 20M€ d’€ de CA d’ici à 2020.

Lactips élargit également ses thématiques de recherche avec l’Université Jean Monnet de Saint Etienne – Laboratoire Ingénierie des Matériaux Polymères (IMP – UMR 5223) par le lancement du programme HYDROPRINT pour le développement d’un filament plastique hydrosoluble de nouvelle génération à destination de l’impression 3D. Soutenu financièrement par Saint Etienne Métropole et Bpifrance à hauteur de 80 K€, le programme de recherche sera piloté par un jeune Docteur dans le cadre d’un post-doctorat pendant 12 mois. Le marché de l’impression 3D est en plein essor et ouvrira de nouvelles perspectives commerciales à moyen terme.

A propos de Lactips

Créée en 2014, Lactips fabrique des granulés thermoplastiques hydrosolubles et biodégradables à base de protéine du lait. La transformation du plastique se fait sur la base d’un procédé industriel dont nous avons le secret. Nous sommes capables de fournir rapidement et en quantités importantes des granulés utilisés dans la fabrication d’objets plastiques thermoformés, en films, mais aussi tout autre produit en plastique. Notre mission principale, en lien avec les valeurs fondatrices de l’entreprise, est de proposer à nos clients industriels des innovations de pointe pour leur permettre d’entrer sur de nouveaux marchés, à l’aide d’un produit plastique propre, biodégradable, plus efficace et plus sécurisant pour le consommateur et l’environnement. Habité par les valeurs d’écologie et de développement durable, Lactips souhaite créer une filière de revalorisation du lait impropre à la consommation pour utiliser cette matière première sous exploitée dans la production de ses films pour applications non comestibles (film pour produits de détergence par exemple).

Pour plus d’informations : www.lactips.com

Lactips